François Bayrou peut-il se relever après l’accumulation d’erreurs qu’il a commis depuis 2007 ?

Propos de Thomas Guénolé, politologue au CEVIPOF , maître de conférence à Sciences Po et professeur chargé de cours à l’Université Panthéon-Assas.

« Il y a les objectifs que le monde extérieur impute à François Bayrou puis il y a ceux qu’il se donne lui-même. Sa cohérence par rapport à ses idées est pour lui plus importante que ses scores électoraux. Et si on regarde les décisions qu’il a prises depuis dix ans, elles sont en parfaite cohérence par rapport à l’affirmation de l’extrême centre. En termes de tactique électoral, cela revient très souvent à se tirer une balle dans le pied. Mais il le fait en partie car il y croit mais aussi par un souci de cohérence. Il a un côté d’intégriste du centre, une sorte d’intégrisme de la modération. »

http://www.atlantico.fr/decryptage/universite-rentree-modem-quel-espace-politique-reste-t-francois-bayrou-thomas-guenole-495655.html

Pourquoi y a t-il plusieurs partis centristes ?

Tout d’abord il faut comprendre ce qu’est le Centrisme ?
Wikipédia introduit son article sur le centrisme ainsi « Le terme centrisme est utilisé pour désigner les courants politiques du centre. Le centrisme peut se percevoir soit comme l’affirmation d’une force politique distincte de la droite et de la gauche, soit comme un compromis entre les deux. Le terme peut également être associé à l’idée de modération entre des antagonismes politiques : conservatisme et progressisme sur le plan des réformes, socialisme, libéralisme et conservatisme sur le plan des idées, interventionnisme et laissez-faire sur le plan économique. »
Bref rien de tranché et finalement c’est là le fond du sujet.

Le centrisme est pour moi le refus des avis tranchés, le refus du tout noir ou tout blanc car dans la vie rien n’est tout noir ou tout blanc. Je vais le prouver en m’amusant sur une analogie télévisuelle. Ce qui fait le succès des séries télé d’aujourd’hui par rapport aux vieilles séries c’est principalement la qualité des personnages. Avant il y avait les méchants qui étaient très méchants et les gentils qui étaient trop c.. gentil. De nos jours les gentils ont leur part d’ombre, les méchants ont des élans de bonté. Que dire d’un personnage comme Dexter, le méchant qui infiltre la police pour assouvir ses besoins de tueur en série mais en ne tuant que des très méchants ?
La vie est ainsi, le bien ou le mal absolu n’existe pas dans notre monde. De même les partis de droite font du social, les partis de gauche soutiennent la libre entreprise.

« Le terme centrisme est utilisé pour désigner les courants politiques du centre. » Il n’y a pas qu’un centre, il y en a plusieurs. Pourquoi ne pas les fusionner alors ?
Comme démontré la vie n’est pas noire ou blanche, le centriste voit en nuances, il va plutôt voir la vie en gris, en nuances de gris, on pourrait ainsi avoir autant de courants centristes qu’on peut imaginer de nuances de gris (Il y a bien des partis qui ne voient qu’en nuances de vert…).

Dans notre société on nous oblige à choisir entre 2 camps, du coup on semble ne s’occuper que de 2 catégories sociales. Partout vous entendrez dire que la Droite favorise les plus riches et la Gauche favorise les plus pauvres. Et les autres ???? Qui va s’occuper des classes moyennes, qui va s’occuper de ceux qui finalement font le moins de bruits. On entend souvent aux abords des comptoirs « c’est toujours les mêmes qui trinquent« , mais ça ne passe jamais la porte du bistrot. Saez a raison : l’homme ne descend pas du singe mais du mouton.
Pourtant que nous montre l’Histoire : les solutions extrémistes ou du moins radicales ne fonctionnent qu’à court terme. Ce qui reste sur le long c’est les mesures pesées, équilibrées car c’est sur des bases solides qu’on fonde une société. Pourquoi les révolutions amènent des contres révolutions ? Comment sortir de situations bloquées : en se mettant autour d’une table et en trouvant des compromis. Le centriste a sa place sur l’échiquier politique mais il gène.

Donc chaque centriste voit le monde à sa façon, certains se regroupent sur de grandes lignes mais il y aura toujours des nuances de différences. Ainsi les centristes ne semblent jamais d’accord entre eux mais veulent la même chose. Ils exprimeront la même idée avec des termes différents et se chamaillent l’importance des mots.
Les centristes peuvent s’entendre entre eux quand ils veulent faire de grandes choses mais ils ne pourront jamais être unis au sein d’un même parti. François Bayrou en avait rêvé (et moi aussi) mais cela ne pourra jamais se produire. Au mieux une fédération centriste est viable à la condition qu’elle respecte les subtilités des points de vue de chaque parti centriste existant et à venir.

L’UDI pourra t-il y arriver ?

Une page Facebook pour le recrutement SNCF

Les candidats pour les métiers de SNCF ont désormais leur page officielle sur Facebook !
http://www.facebook.com/SNCFrecrutement

La page SNCF Recrutement vise à faciliter le dialogue entre les candidats et les recruteurs SNCF. Les sujets abordés tourneront autour du recrutement chez SNCF, des métiers et des opportunités de l’entreprise.

La fan page a été pensée et construite avec les cinq agences de recrutement (Infra, Voyageurs, Matériel, Métiers Transverses, Cadres), le Pôle national Alternance & Stages et le Département du Recrutement.

La SNCF recrute toujours

Le climat est morose, on parle de licenciement, dégraissage, délocalisation partout. Moi j’ai envie de vous faire part de bonnes nouvelles.

La SNCF recrute toujours. Depuis plusieurs années elle a lancée de grosses campagnes de recrutement et cela se poursuit en 2012.
Au cours des six premiers mois de l’année 2012, l’Epic SNCF a recruté 511 personnes par mois en moyenne, contre 365 par mois en moyenne sur le premier semestre de l’année précédente. Au total, ce sont ainsi plus de 3 000 personnes qui ont été embauchées depuis le 1er janvier 2012.

La renégociation du contrat avec le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) et l’accroissement des travaux sur le réseau Transilien d’ici 2015 font partie des éléments majeurs ayant une incidence positive sur l’activité, et par conséquent sur l’emploi.
Ceci conduit à envisager le recrutement de près de 600 personnes supplémentaires dans les mois qui viennent, principalement au sein de la branche Infrastructure et des équipes Transilien.

Au-delà de forums de recrutement « classiques », seront ainsi organisés au second semestre des événements spécifiques permettant de
féminiser les effectifs, de recruter des salariés en situation de handicap, des salariés issus des quartiers prioritaires en matière de politique de la ville, ainsi que des salariés expérimentés en recherche d’emploi.

Allez vite sur http://www.emploi.sncf.com/

PSA fera le maximum pour les emplois de ses salariés

C’est bien. Il ne faut pas non plus critiquer pour critiquer, mais quand même….

Dans ce genre de situation les employés de la société qui ferme un site met tout en oeuvre pour reclasser ses employés. L’avantage de grosses structures c’est qu’il y a des possibilités qui n’existent pas dans de petites sociétés.

C’est là que je veux en venir, qui va s’occuper des sous-traitants ? de toute les petites sociétés qui gravitent autour ? Généralement pas de portes de sorties, pas d’autre usine où rebondir même au prix d’un déracinement… rien.

 

Est-ce que le premier ministre à l’intention de rencontrer les dirigeants de toutes ces TPE, PME ????

 

 

La guerre de Poissy se prépare.

« Si vis pacem, para bellum », dans notre cas il faut juste espérer que la paix viendra après la guerre.
Dans l’histoire les périodes de guerre sont généralement suivies d’une période de reconstruction dynamisant la population.
La guerre de la mairie de Poissy atteindra son apogée en 2014 avec la bataille finale des municipales.

Nous pouvons déjà commencer les calculs sur les résultats des champs de batailles précédents.
Ses résultats sont :
Un conseiller général de Poissy Nord UMP, vice-président de cette entité.
Un conseiller général de Poissy Sud UMP.
Un candidat PS régulièrement vaincu lors des dernières batailles.
Des verts qui ont du mal à exister car effacé par le PS.
Des centristes trompés qui s’extirpent et reprennent pleinement leur indépendance.

En résumé, l’UMP commence à étaler son emprise. Seulement voilà, il semble y avoir plusieurs généraux avec des stratégies différentes et qui risquent de se téléscoper.
L’un dirige l’armée de l’air, il survole de haut, largue quelques bombes sur des cibles remarquables grâce au guidage d’hommes au sol même s’ils ne font pas partie de son camp. Cela pourrait d’ailleurs agacer les 2 autres. Souvent applaudi a son passage par la foule, lui ne semble pas la percevoir.
Les deux autres généraux dirigent l’armée de terre, via 2 corps d’armée différents, l’infanterie et l’artillerie.
L’artillerie tire de loin, elle s’installe et occupe définitivement de le terrain conquis, ses tirs sont calculés, mesurés, efficaces.
L’infanterie représente vraiment l’action de terrain, ces attaques rapidement brouillons quand elles sont mal dirigées, permettent la conquête petit à petit du territoire.
Seulement voilà : un seul pourra mener en tête la bataille finale.

En face de cela, l’assiégé tient bon. Il pourrait même recevoir un soutient de taille si l’un de ses amis venait à gagner sa propre bataille qui aura lieu dans quelques semaines.

Quittons la métaphore pour revenir au concret.
Lors de sa cérémonie des vœux Karl Olive a annoncé sa volonté de conquête de la mairie, si on a bien senti qu’il aimerait être en première ligne, il n’a pas annoncé clairement vouloir être maire mais franchement, ça y ressemblait.
Il y a quelques jours Jean-François Raynal annonçait le (re-)lancement de son site avec une phrase sans équivoque : « Et à ceux qui se poseraient encore des questions, OUI je serai candidat en 2014 à l’élection municipale. »
David Douillet qui souhaite reprendre son siège de député n’aurait-il pas des vues sur celui de maire de Poissy ?
Le risque pour eux c’est bien-sur la division des voix.

Evidemment les centristes seront présents afin de porter nos valeurs pleines de bons sens dans cette bataille finale. Indispensables tels les services du renseignement en temps de guerre, il semble que nous soyons incontournable et pourtant tout le monde tente de nous discréditer.
Le PS n’a pas su utiliser cette arme correctement, ils se sont éloignés des objectifs prévus, ils se sont trompés de guerre. De l’amélioration de la qualité de vie des pisciacais ils se sont tournés vers l’amélioration de leurs propre vie.
L’idéologie ne sert a rien s’il elle n’est pas au service du peuple.

Puisque personne ne semble comprendre notre vision du monde (qui est pourtant la plus simple qu’il doit possible d’imaginer : proposer des solutions concrètes et réalisables afin d’améliorer notre qualité de vie), alors une fois de plus nous devrons aller de l’avant et faire front dans cette bataille à part entière.

Pourquoi attendre le second tour ?

L’affaire semble parfois entendue : si François Bayrou est présent au second tour, il sera élu.

Pour moi c’est logique, certains journalistes l’ont dit « et si cette fois c’était son tour ? ». Pourquoi logique, parce c’est la seule personnalité politique qui peut rassembler les français. Il souhaite créer un sentiment d’union nationale, créer une dynamique sur la sensation qu’ensemble on peut accomplir de grandes choses, un peu comme les grands élans de reconstruction d’après guerre. Il faut se serrer les coudes, soyons sérieux et la France en sortira encore plus grande.

De plus en plus de français adhèrent à cette idée, conscients que les autres candidats ne pourront rien apporter de nouveau.

Ce qui me dérange c’est pourquoi des électeurs veulent attendre le second tour pour élire un président digne de ce poste, au risque de voir un avenir meilleur s’envoler ? Pourquoi ne pas directement voter François Bayrou ?

J’ai eu un échange avec un « contestataire » qui trouve normal de voter n’importe quoi au premier tour pourvu que ca se remarque.
Le « contestataire » se justifie en disant « on exprime son mécontentement au premier tour puis on vote sérieusement au second, c’est la démocratie ». Sauf qu’il y a risque de ne pas pouvoir « voter sérieusement », on a vu le résultat en 2002 !

Ce n’est pas comme ça que ça marche, lors d’une élection on vote pour le candidat qu’on estime être à la hauteur de l’enjeu. Ici l’enjeu est national, on ne plaisante pas avec une élection présidentielle.

Ainsi, dès le premier tour je voterai pour le seul candidat capable de relever la France : François BAYROU. J’ai même envie d’ajouter, comme semble le dire cette image, venez a François, il vous le rendra 🙂

Voeux annulés : la riposte

Suite à l’annulation par le Maire des voeux à la population, le conseiller général de Poissy Sud et son association Coeur de Poissy, organisent une petite cérémonie.

L’annonce était rédigée ainsi : « nous avons décidé de proposer aux pisciacais un  moment de convivialité qu’ils pourront partager  modestement mais sincèrement avec nous.  »

Celle-ci aura lieu ce soir à 19h.  J’ai donc accepté de m’y rendre en tant que Pisciacais et j’aurais plaisir d’y rencontrer les organisateurs et tous les pisciacais qui feront le déplacement.

 

Une nouvelle fois : tous mes voeux de santé et de propérité aux lecteurs de ce blog.

 

 

Le Pisciacais un journal de propagande ?

Alors ça, j’aurais pas cru !
… bon d’accord, je ne suis pas crédible en disant cela.

Donc, comme l’a annoncé Richard BERTRAND, le PS reconnait que le Maire de Poissy utilise le journal municipal – journal qu’il a tenu à rebaptiser (avec mon accord à l’époque) pour, disait-il, qu’il soit « le journal des pisciacais et non pas du Maire » – pour faire de la propagande pour un candidat aux primaires de son propre parti.

Grâce à l’intervention de mon collègue la chose a été reconnue, et c’est une bonne chose pour la ville puisque les frais d’éditions de ce fameux numéro du 13 octobre seront prit en charge par le PS. Mais a quoi serviront ces économies ?

N’aurait-il pas fallu obliger le Maire à rédiger un mot d’excuse aux pisciacais par le biais dudit journal ? Car après tout, ce sont bien ces lecteurs là qu’il faut informer, c’est eux que l’on a manipulés par cette manœuvre !

Une bonne et heureuse année 2012.

Je profite de cette vitrine pour souhaiter à tous ceux qui liront ces mots tous mes vœux de réussite, de bonne santé et de bonheur.

Je suis pour ma part ravi de tourner la page de 2011 pour des raisons purement personnelles.

L’année qui commence sera riche politiquement, l’échéance des présidentielles étant sans doutes la plus importante, mais les législatives qui suivront le seront tout autant.
A ce propos j’en profite, à toutes fins utiles, pour insérer ici les dates en question :

  • L’élection du Président de la République aura lieu les dimanches 22 avril et 6 mai 2012.
  • Les élections législatives se dérouleront les dimanches 10 et 17 juin 2012.

Il y a fort à parier que les résultats auront une incidence sur l’ensemble des acteurs politiques et territoriaux.
Cette année sera marquée par des dossiers locaux sensibles comme le pont d’Achères et l’A104, l’intercommunalité, les ZAC Eole, la Coudraie, Poncy, et peut-être même l’arrivée du centre d’entrainement du PSG à la ferme du Poult, a moins qu’il n’y ait marche arrière comme avec l’arrivée de Beckham.

Bref, que cette année soit prospère autant que possible, soyons raisonnables, soyons mesurés, soyons équilibrés, soyons centristes.