Réglement de comptes post-législatif

Après avoir annoncé publiquement qu’il accusait Richard BERTRAND de lui avoir fait perdre les élections et qu’il prendrait les mesures en adéquation, Frédérik BERNARD passe à l’acte.

Le 25 octobre, un arrêté signé du maire de Poissy, prive Richard BERTRAND de sa délégation au développement économique.

Petit rappel sur l’entre-deux tour  de ses législatives :

Tout d’abord, le candidat Front de Gauche annonce qu’il ne soutiendra pas Frédérik BERNARD si ce dernier accepte le soutien du candidat MoDem, on peut encore le lire sur son site (lien ici) que je cite :

« MediaSeine : François Delapierre , quelle est votre décision pour ce second tour ?
François Delapierre : A l’heure où je vous parle, Frédérik Bernard ne m’a pas appelé. C’est quelque chose d’assez triste et que je comprends mal.
Je sais, par son équipe, que la profession de foi qu’il a publié ne comportera pas le logo du Font de gauche. Il ne m’a pas sollicité pour faire un mot de soutien à sa candidature au deuxième tour.
Pourtant, je n’ai pas posé de conditions politiques. J’ai fait une demande auprès de Frédérik Bernard, celle qu’il ne sollicitera pas le soutien du MoDem. J’ai dis clairement au premier tour que je combattais la droite sous toutes ses formes et j’ai écris que je ne me reconnaissais pas dans les propositions du MoDem.
 »

A cette annonce, Richard demande à l’élu PS se qu’il préfère et n’obtient comme réponse qu’un : « je m’en fout, fait ce que tu veux » (Je n’étais pas loin). En tant que centriste, Richard n’a donc donné aucune consigne afin de ne pas perturber la probable alliance à gauche, lâchant discrètement à un journaliste : « Si on a un député PS, c’est très bien, si on a un député UMP, c’est comme ça » (source ici), une façon de dire qu’il donne sa confiance au maire sans lui faire perdre un report de l’extrême gauche.

Voilà que Frédérik BERNARD accuse Richard de l’avoir fait perdre cette élection et qu’il devra en assumer les conséquences. Il avance même un début de stratégie dans une interview (qu’on peut lire ) : « Sans les personnes du MoDem, je suis majoritaire. Il n’y a pas de soucis à ce niveau là. »

Pire encore, dans la série « c’est pas moi qui suis mauvais, c’est les autres qui sont méchants avec moi« , il a même accusé David DOUILLET d’avoir triché (la preuve en vidéo ici).

Alors là, non !

Je lisais tranquillement un article du nouvel-obs ce matin (lien vers l’article) lorsque je tombe sur ce paragraphe :

« Frédérik Bernard accuse François Bayrou
De son côté, Frédérik Bernard a dénoncé une nouvelle fois le « parachutage » de David Douillet dans les Yvelines.
« On peut faire des coups, on peut gagner mais ce n’est pas comme cela qu’on fait de la politique », a-t-il indiqué.
Il a ensuite fustigé l’attitude du MoDem qui ne s’est pas prononcé officiellement en sa faveur pour ce second tour.
« Il faudra se souvenir que François Bayrou n’a pas pris position dans cette législative », a-t-il ajouté. Une critique partagée par Christophe Borgel, secrétaire national aux élections au PS : « La neutralité du MoDem dans ce second tour, pour un parti qui a fait d’une certain éthique de la République un des éléments principaux de son discours politique, ne pas appeler à voter pour la gauche après la semaine qu’on vient de vivre, ça prête à sourire ». Pour Christophe Borgel, le succès de David Douillet est « une victoire en trompe-l’œil ». Selon lui, l’UMP, a « obtenu un score en dessous des résultats du premier tour et ce malgré un effet Douillet dans les bureaux populaires ». Selon lui, au vu des 44% obtenus par l’ex-champion olympique le 10 octobre, il aurait dû être autour de 54% le 18. « En 2002, le candidat UMP était à 60% », a encore noté Christophe Borgel.
 »

rbfd

Richard BERTRAND et François DELEPIERRE

Petit rappel des faits.
Aussitôt le 1er tour terminé, M DELEPIERRE -candidat Front de Gauche- a interpellé Richard BERTRAND en menaçant de ne pas soutenir Frédérik BERNARD si le MoDem le soutenait. Le lundi soir, en aparté d’un bureau municipal, Richard explique la situation à Frédérik qui lui répond de faire ce qu’il veut. Richard demande alors conseil à François BAYROU qui propose de ne froisser personne en ne prenant aucune position, les électeurs feront le report naturellement.

C’est d’ailleurs ce qui a été annoncé dans le « Courrier des Yvelines » du mercredi 14 octobre 2009, il sera facile de vérifier.

C’est donc bien pour ne pas nuire à Frédérik BERNARD, que François BAYROU a conseillé de ne pas prendre position. D’autant plus que la tendance actuelle au MoDem serait plutôt de tendre la main à la gauche (voire le discours de François BAYROU du 4 septembre 2009 à la Grande Motte).

D’ailleurs M Borgel explique lui-même dans cet article que le score de David DOUILLET aurait du être plus important, sous-entendant : si le MoDem s’était rallié à l’UMP.

Personnellement je soutiens Frédérik dans sa démarche communale, mais il ne faudrait peut-être pas raconter n’importe quoi.

Richard BERTRAND accélère

neditespasVous le croyiez en vacances… et alors? Même en vacances Richard est en campagne.

Jacques MASDEU-ARUS condamné dernièrement s’est vu prononcé jeudi 06 Août sa « déchéance de plein droit » de sa qualité de membre de l’Assemblée nationale par le Conseil Constitutionnel. La date du scrutin devrait être annoncée prochainement.

Ne comptant pas attendre la dernière minute, Richard avait attaqué la campagne en placardant la circonscription avec des affiches  donnant rendez-vous à la rentrée pour une campagne de législative qui devrait s’annoncer féroce.
Le 26 juillet, près de 200 personnes ont répondu à l’invitation à une projection gratuite du film « HOME » de Yann Arthus-Bertrand au cinéma C2L de Poissy.

Aujourd’hui une annonce surprenante dans le cadre de cette campagne, Richard BERTRAND lance son premier livre. Intitulé « Ne dites pas à sa mère qu’il fait de la politique, elle le croit chef d’entreprise » ce livre, offert aux lecteurs le désirant, est un acte fort à mon goût. Symbole sans équivoque de sa volonté de mieux se faire connaitre, Richard sait qu’avec un ouvrage de ce type il gagnera la confiance des sceptiques.

Quoi traitera ce livre ?

Pour répondre à cette question il faudra attendre fin août. Pour le lire avant tout le monde il suffit de s’inscrire sur le site de campagne de Richard. Remplissez le formulaire, indiquez que vous souhaitez qu’on vous réserve un livre et rendez-vous à la permanence pour le retirer à la rentrée.

En attendant, nul doute qu’il reflètera la polique humaniste que Richard met en avant depuis plusieurs mois.

Personnellement je suis très impatient de le lire.

Merci m’sieur MASDEU

Voulant « piquer » Richard BERTRAND, notre député sortant lui rend service.

Jacques MASDEU-ARUS, député de la 12ème circonscription des Yvelines, condamné à laisser son siège de député (voir mon billet du 22 mai), regarde la droite se déchirer vis-a-vis de sa succession et s’inquiète de ce qui se trame au centre.

JMA déteste numéro 3.

Coupable de l’avoir fait perdre son siège de maire, Jacques MASDEU-ARUS voue une petite haine à Richard BERTRAND qu’il nomme « numéro 3 » (car 2ème adjoint au Maire actuel). Les fans de BattleStar Galactica apprécieront. Dans cette série de S-F, « numéro 3 » est l’élément qui fera tout basculer.  Une prophétie impliquant numéro 3 et un chef mourant permettra de démasquer les 5 espions livrant la clé du secret de la colonisation de la Terre (la 13ème colonie). Je cite : « Le chef mourant connaitra la vérité sur la maison de l’opéra. Le trois manquant donnera les cinq qui viennent de la maison de la treizième ». De la vraie Science Fiction. Pour les curieux : un lien.
Je ne savais pas que notre député était fan de S-F et plus encore de cette série. J’avoue qu’il me surprend.

Mais voilà, voulant critiquer (ce qui est pratique pour la correction des fautes et le relevé des coquilles, d’ailleurs, si vous-voulez bien vous donner la peine de relire le mien, il parait qu’il y a de quoi occuper une retraite de parlementaire) les affiches de Richard BERTRAND sur son blog (http://www.jmasdeu-arus.com/article-33238921.html), il a attiré le regard des journalistes qui, par humour probablement, ont relayé l’information.

Résultat : l’affiche de Richard a été vue par plus de monde grâce aux journaux que par voie d’affichage classique.

Merci m’sieur.

Laffiche en question

L'affiche en question

Richard BERTRAND se lance

site_rb2009Même si les dates du scrutin ne sont pas connues, la certitude est qu’il y aura des législatives partielles sur la 12° circonscription des Yvelines.

Richard BERTRAND, candidat désigné par François BAYROU pour représenter le Mouvement Démocrate, a lancé son site de campagne http://www.richardbertrand2009.fr
Parti de rien en 2007, le MoDem a Poissy compte aujourd’hui 6 élus au conseil Municipal, une association PoissyModem relai politique local, une permanence, des publications diverses.
Ce n’est pas pour rien que le grand patron du MoDem lui fait confiance. Richard BERTRAND a toujours performé les résultats nationaux du MoDem. Même aux élections européennes, le score du MoDem local était meilleur que le national grâce à sa présence sur le terrain et sa pugnacité.

Une politique nouvelle.

Cette fois l’enjeu est de taille. La 12° circonscription est assez représentative des problèmes nationaux. Sur les 3 cantons qu’elle représente on y retrouve les problématiques liés aux villes de banlieue parisienne notamment en termes de transports, de sécurité, de logements, etc. Mais aussi les problèmes d’emploi mis en avant par une forte activité industrielle avec PSA, Decaux, etc. La 12° c’est aussi un monde rural qu’il ne faut pas oublier même s’il est représenté par des communes modestes comme Davron, Orgeval, Thiverval-Grignon…
Qu’on ne se méprenne pas, dans les propos qui précèdent, il n’est pas question de surfer sur une quelconque vague écolo. Je tiens à rappeler, fermement, que parmi les mouvements fondateurs du MoDem il y a CAP21, mouvement écologique porté par Corinne LEPAGE.

L’homme qu’on attend.

Richard est un homme d’action qui représente réellement la politique nouvelle, moderne et dynamique que l’on attend aujourd’hui dans une circonscription meurtrie par les scandales et les manipulations politiques.
En tant que 2ème adjoint de ville de Poissy délégué au développement économique et au tourisme, il applique une politique modérée, efficace, de terrain. Dès la campagne pour les législatives de 2007 il dénonce la corruption et la prise d’intérêts.

Pour toutes ces raisons, il se lance dans la course et compte réellement représenter avec dignité, notre circonscription, notre département au sein de l’assemblée nationale. Homme de proposition plutôt que de contestation, il dévoile sur son site pas loin de 120 thèmes qu’il compte aborder dans l’hémicycle, en tête de ceux-ci : la dénonciation du tracé actuel de l’A104.

Une équipe de terrain.

Toutes ses valeurs sont partagées par un autre homme de la circonscription, Bruno TABARY sera le suppléant de Richard. Conseiller municipal de Plaisir, impliqué dans le mouvement départemental démocrate, bénévole aux Restos du Cœur, c’est un allié de poids, un relais local qui garanti à ce duo cette dynamique d’écoute locale et de représentation efficace au parlement.

Programme du MoDem pour les Européennes

Programme democrates pour l'europeLe MoDem, régulièrement prit pour cible ces derniers temps, dérange. Pourquoi ? Simplement parce qu’il appuie là ou ça fait mal, parce qu’il représente une nouvelle ère politique, parce qu’il est incompris, parce qu’il puise dans les quotas des partis traditionnels, ces partis finalement immobiles, incapable d’avancer, d’innover.

Parmi les attaques récentes on a pu entendre que le MoDem n’avait pas de programme. En réalité nous hésitons a publier nos programmes trop tôt. La leçon a tirer du passé, c’est qu’un programme ne doit pas être publier trop tard sous peine qu’il ne soit pas lu, ni trop tôt car trop souvent il a été reprit, détourné, exploité par nos adversaires en manque de créativité.

L’Europe est a thème chère a notre famille démocrate. Nous voulons sortir l’Europe de l’immobilisme, c’est qui nous a conduit a produire un programme de fond. On ne se présente pas en espérant engranger les votes de nos partisans, contrairement a d’autres nous avons passé de longs mois à élaborer notre programme, avec 16 commissions thématiques auxquels ont participé 3500 adhérents, huit conventions nationales.

Je vous invite donc à lire, à télécharger, grâce au lien ci dessous, notre programme dans sa rédaction définitive.

Programme des democrates pour l’europe

Législatives partielles

Le MoDem en marche

Elections législatives partielles dans la 12ème circonscription des Yvelines.

Suite à la confirmation de la condamnation du député de la 12ème circonscription des Yvelines (Jacques MASDEU-ARUS), auront lieu prochainement des élections législatives partielles.

Comme annoncé depuis de nombreux mois Richard BERTRAND sera le candidat du MoDem. Il pourra évidemment compter sur mon soutien.

A moins que…

Un partenariat tel que celui conclu pour les municipales, pourrait voir le jour.
Et puis, qui représentera le PS a cette élection ?

Il semblerait, vu les résultats des cantonales, que la personnalité représentant un parti soit d’une grande importance. Nos partenaires socialistes devraient cette fois investir quelqu’un de plus « remarquable » pour espérer tenter leur chance au second tour.

Si Frédérik BERNARD, notre Maire c’était présenté aux cantonales, quel score aurait-il fait ? Il aurait probablement récupéré de nombreuses voies parmi les abstentionnistes, et alors qui sait quel aurait été le score.

Premier tour des cantonales : les résultats

Voici les résultats du premier tour des cantonales partielles de Poissy sud :

Yannick TASSET (ump) : 39,61%
Karl OLIVE (SE) : 15,81%
Anne-Marie VINAY (PS) : 14,06%
Eliane MARCHAL (MoDem) : 9,34%
Michel DUPART (SE) : 8,54%
Louis MEHAY (PC) : 6,13%
Christophe BELLENGE (NC) : 3,58%
Krémo ALLAOUCHICHE (RLC) : 2,93%

Sur 13000 électeurs inscrits, personne n’a atteint les 1300 votes.  Y. TASSET n’en récolte que 1280, c’est donc les deux meilleurs résultats qui sont retenus pour le second tour : Yannick TASSET et Karl OLIVE.

Le PS qui croyait fait un bon score sur le plateau de Poissy ne termine qu’à la troisième place à 50 voix derrière K. OLIVE. Krémo ALLAOUCHICHE récolte 95 voix en ayant ciblé essentiellement sa campagne sur Beauregard. S’il avait fait campagne sur les terres de la droite (comme à fait le MoDem) le A.M. VINAY serait probablement passée devant K. OLIVE.

Autre mauvaise nouvelle, Eliane ne fait pas 10% même si elle arrive 4ème avec 303 voix sur les 3000 environs exprimés. Certes à la vue du nombre de candidats et de la zone concernée historiquement enracinée a droite, ce résultat est honorable, mais une défaite est forcément décevante.

Et donc, petit dernier, Krémo ALLAOUCHICHE, qui a préféré se mettre en marge du MoDem pour se présenter seul, ne sera même pas remboursé de ses frais de campagne.

Voilà pour ce petit bilan très succinct du scrutin d’hier. Rendez vous le 24 au soir pour connaître le nom du remplaçant de Gilles Foray au CG78, parions qu’il y aura des surprises.

WiFi : principe de précaution

Quelques jours après le « Grenelle des ondes » un maire MoDem du Calvados décide de retirer les liaisons WiFi dans les écoles.

A Hérouville-saint-Clair on a décidé de ne pas prendre de risques avec les ondes. Le Maire vient d’annoncer qu’il va retirer les relais WiFi permettant d’accéder à Internet dans les écoles.

D’autre part il précise qu’une étude visant à supprimer ou déplacer des antennes relais va être lancée.