Réforme des rythmes scolaires à Poissy : et les enfants alors ?

Aujourd’hui je suis en colère. En colère contre Vincent Peillon, en colère contre Frédérik Bernard.

Et dire que nous ne sommes que le 18 septembre ! Mes enfants sont déjà épuisés. Incapables de s’adapter au nouveau rythme.

Ce mercredi matin, alors que mon fils hurlait en pleurant qu’il voulait dormir, je me suis demandé si je pouvais faire venir le Ministre qui a eu cette merveilleuse idée pour calmer mon fils et lui faire comprendre à quel point le repos du mercredi matin (ou samedi matin pour d’autres communes) est important pour un enfant de 5 ans.

Pour replacer le contexte et étaler un peu ma vie privée, mon fils de 5 ans est à l’école maternelle de Saint Exupéry et ma fille de 8 ans est en CE2 à La Fontaine.
Si les 2 sont touchés par la réforme, c’est surement ma fille qui souffre le plus de la façon dont elle a été appliquée à Poissy.

Problème n°1 : Les devoirs
Il semble que de nombreux parents qui pouvaient récupérer leurs enfants à 16h30 avant ne le puissent plus maintenant, histoire de gagner du temps ils ont du surement se dire que les inscrire à l’étude du soir est une bonne idée.
La conséquence est qu’il y a trop d’enfants à l’étude par rapport à l’encadrement. Le résultat c’est que les devoirs ne sont pas faits ou mal fait car non vérifiés ou alors les enfants ne sont pas suffisamment assistés. Trop de monde, « on fait la queue » me dit ma fille.

Alors le soir au lieu de se détendre on passe beaucoup plus de temps que les années précédentes sur les devoirs. Et je ne suis clairement pas du niveau d’un enseignant pour les devoirs, ma grammaire en témoigne pour moi.
Et dire que l’objectif était que nos enfants passent moins de temps sur des activités intellectuelles par jour : perdu !

De plus, si je veux ne pas les coucher trop tard je dois les presser, les précipiter, me fâcher parfois pour qu’une fois les devoirs terminés on enchaîne : la douche, la préparation du repas, le dîner et espérer être couchés avant 20h30. Mais le lendemain matin, 7h, le réveil est plus dur chaque jour.

Les années précédentes, les devoirs du mardi soir pouvaient être fait tranquillement le mercredi. Cette année impossible, il faut faire les devoirs le soir même, on ajoute même une couche avec ceux du mercredi en plus.

Problème n°2 : Les activités
Parlons-en de cette réforme et de son objectif. Où sont-elles les activités censées développer nos enfants. L’objectif de la réforme était de réduire la durée de travail intellectuel dans la journée pour laisser de la place à des activités physiques ou ludiques.
Qu’a-t-on à Poissy ? Rien ! En gros une récréation supplémentaire à la fin de la journée. Génial !

Et les activités autres, sportives souvent, que nos enfants étaient habitués à faire ?
Tout doit être condensé dans le mercredi après-midi. C’est la course dans Poissy : 14h le judo pour le petit, 14h l’école du sport pour la grande, pas au même endroit bien-sûr……… Y’a problème je crois.

Retour de l’école du sport, « vous avez eu le goûter ? » « Euh, non » réponds ma fille. Bon, goûter à 18h, on ne s’étonnera pas s’ils n’ont pas faim au dîner. Et puis on enchaîne sur les devoirs, la douche, le repas…

Conclusion.
C’est agaçant de se dire « je le savais », « je m’en doutais » ou « je vous l’avais dit ». Cette réforme c’est n’importe quoi et c’est surtout nos enfants qui souffrent.

Avant, 4 jours sur 7, on leur demandait de la concentration de 8h30 à 18h30.

Aujourd’hui, 5 jours sur 7, nos enfants travaillent de 8h30 à 19h30.

Est-ce que je m’étonne que, dès mi-septembre, mes enfants pleurent de fatigue le soir dès qu’on leur pose une question ? Qu’ils ne veulent pas se lever le matin ? Qu’ils oublient des cahiers à l’école ? Non, ça ne m’étonne pas. Ça me désole.

Les anxiolytiques et antidépresseurs pour enfant ça existe ?

9 réflexions sur “Réforme des rythmes scolaires à Poissy : et les enfants alors ?

  1. Totalement en phase …. les enfants sont déjà épuisés.
    Point à ajouter …. la réforme supprime aussi des créneaux de piscine (l après midi ) donc les CE2 et CM1 n ont plus le droit à la piscine ….. Merci M. Le Maire

    • Je ne suis pas sur qu’il y a un lien direct avec la piscine.

      Etes-vous au courant que la piscine de Migneaux est fermée pour travaux jusqu’à la fin de l’année ?
      Fatalement ça fait des créneaux en moins, tout est reporté sur celle de Saint Exupéry.. et comme la piscine n’est pas obligatoire pour ces classes là, voilà le résultat.
      Le Maire préfère peut-être faire passer ce message pour ne pas avouer une déficience de l’entretien, qui sait ?

  2. Il y a un autre problème. Dans le magazine Pisciacais, il était dit que la garde de 16 à 16h30 serait gratuite, il n’en est rien dans la réalité…Donc pour ceux qui pouvaient récupérer leurs enfants à 16h30 mais pas à 16h, il faudra payer alors que le dispositif étant sensé être gratuit.
    Tout cela a été fait à la va vite, nos enfants n’ont pas d’activités culturelles ou sportives, le mercredi ne permet plus de se reposer et cela va nous coûter très cher…

  3. Vous n’êtes malheureusement pas le seul monsieur. Notre foyer est désorganisé entièrement et on a commencé à constater qu’on a plus de dépense à cause de cette nouvelle organisation. Pfff.

    • En tant qu’élu, je me dois de réagir (Surtout en cette période pré-électorale ne nous voilons pas la face).
      En tant que père je suis particulièrement écœuré. Je sais bien que tout ne peut pas être parfait du premier coup. Lorsqu’on décline un tel décret au niveau municipal aussi rapidement il ne peut qu’y avoir des « couacs ».
      Je demande ici que le Maire réagisse rapidement à cette situation en intervenant :
      – au niveau de l’étude : il faut plus d’encadrants.
      – au niveau des activité : que quelque chose soit réellement mis en oeuvre, que des activités soient lancées et qu’on ne reste pas dans cette politique du « on les lâches en récréation et puis voilà ».

      En attendant, je vous souhaite beaucoup de courage pour vous, votre foyer et aux autres parents qui souffrent eux aussi de cette réforme.

    • La question est intéressante, je ne connais pas la réponse. Ma curiosité a présent éveillé sur ce point, je me renseignerais.
      Malgré cela, j’estime qu’en terme d’éducation que cela touche 1 enfant ou 1000 il faut se battre tout autant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s