Alors là, non !

Je lisais tranquillement un article du nouvel-obs ce matin (lien vers l’article) lorsque je tombe sur ce paragraphe :

« Frédérik Bernard accuse François Bayrou
De son côté, Frédérik Bernard a dénoncé une nouvelle fois le « parachutage » de David Douillet dans les Yvelines.
« On peut faire des coups, on peut gagner mais ce n’est pas comme cela qu’on fait de la politique », a-t-il indiqué.
Il a ensuite fustigé l’attitude du MoDem qui ne s’est pas prononcé officiellement en sa faveur pour ce second tour.
« Il faudra se souvenir que François Bayrou n’a pas pris position dans cette législative », a-t-il ajouté. Une critique partagée par Christophe Borgel, secrétaire national aux élections au PS : « La neutralité du MoDem dans ce second tour, pour un parti qui a fait d’une certain éthique de la République un des éléments principaux de son discours politique, ne pas appeler à voter pour la gauche après la semaine qu’on vient de vivre, ça prête à sourire ». Pour Christophe Borgel, le succès de David Douillet est « une victoire en trompe-l’œil ». Selon lui, l’UMP, a « obtenu un score en dessous des résultats du premier tour et ce malgré un effet Douillet dans les bureaux populaires ». Selon lui, au vu des 44% obtenus par l’ex-champion olympique le 10 octobre, il aurait dû être autour de 54% le 18. « En 2002, le candidat UMP était à 60% », a encore noté Christophe Borgel.
 »

rbfd

Richard BERTRAND et François DELEPIERRE

Petit rappel des faits.
Aussitôt le 1er tour terminé, M DELEPIERRE -candidat Front de Gauche- a interpellé Richard BERTRAND en menaçant de ne pas soutenir Frédérik BERNARD si le MoDem le soutenait. Le lundi soir, en aparté d’un bureau municipal, Richard explique la situation à Frédérik qui lui répond de faire ce qu’il veut. Richard demande alors conseil à François BAYROU qui propose de ne froisser personne en ne prenant aucune position, les électeurs feront le report naturellement.

C’est d’ailleurs ce qui a été annoncé dans le « Courrier des Yvelines » du mercredi 14 octobre 2009, il sera facile de vérifier.

C’est donc bien pour ne pas nuire à Frédérik BERNARD, que François BAYROU a conseillé de ne pas prendre position. D’autant plus que la tendance actuelle au MoDem serait plutôt de tendre la main à la gauche (voire le discours de François BAYROU du 4 septembre 2009 à la Grande Motte).

D’ailleurs M Borgel explique lui-même dans cet article que le score de David DOUILLET aurait du être plus important, sous-entendant : si le MoDem s’était rallié à l’UMP.

Personnellement je soutiens Frédérik dans sa démarche communale, mais il ne faudrait peut-être pas raconter n’importe quoi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s